Amelie, guide conférenciere Aix les Bains Riviera des Alpes - Le Casino Grand Cercle

09 juillet 2020
Télécharger le podcast

Le casino Grand-Cercle est un casino situé en France sur la commune d'Aix-les-Bains, dans le département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Il est installé dans le palais de Savoie, lequel constitue un ensemble architectural majeur en Savoie, au même titre que le Casino d'Évian, un bâtiment témoignant par ailleurs de la volonté de la Maison de Savoie de figurer parmi les grandes familles princières européennes.

Le lieu est inscrit et classé au titre des monuments historiques1. Ce site est en outre composé d'un théâtre à l'italienne.

Le Casino Grand-Cercle fut inauguré par le Roi Victor-Emmanuel II de Savoie, en 1850, afin de renforcer l'aspect ludique de la cité thermale et ainsi attirer en Savoie la haute société et les artistes européens.

L’édifice qu'inaugura le roi fut réalisé par un architecte chambérien Charles-Bernard Pellegrini.

Le bâtiment à l'époque comprenait en sa partie centrale une salle de bal flanquée de deux salons, l’un pour le jeu, l’autre pour la lecture et la correspondance.

Trente ans plus tard, le Casino prend de l’ampleur et s'agrandit de deux pavillons latéraux.

En 1899, le bâtiment se dote d'un théâtre de 900 places, équipé d’une machinerie en bois : le théâtre du Casino Grand-Cercle.

Quatre œuvres de l'artiste peintre Di Credico ont été placées dans la salle des jeux traditionnels (la boule, la roulette, le blackjack...).

Le , l'administration des Casinos met à disposition du Comité municipal de coordination, l'établissement le Grand-Cercle ainsi que la Villa des fleurs afin de recevoir des blessés de guerre de la Première Guerre mondiale.

Dans la nuit du 12 au , 85 blessés y sont également convoyés.

Le même jour, l'ambulance du Grand-Cercle improvise, dans la salle de jeux et dans les halls du Café et du théâtre, 200 lits supplémentaires.

Dans le petit local contre la salle de bridge et la galerie nord-ouest, sont installées deux salles d'opération.

Au printemps 1915, bien que la guerre perdure, il n'en demeure pas moins que la vie à l'arrière a repris.

Ainsi fin mai, le maire de la ville fait officiellement une demande aux autorités afin de bien pouvoir libérer le Grand-Cercle d'Aix-les-Bains devenu depuis le début de la guerre ce que l'on a appelé communément l'Hôpital dépôt de convalescents.

Le premier magistrat de la ville expose que : « Au moment où la Savoie s'ouvre, il est absolument nécessaire pour nous de donner à nos visiteurs et baigneurs le maximum possible d'agréments. »

Après examen de la demande, l'évacuation du bâtiment Grand-Cercle débute le  pour s'achever le .

L'année suivante, quelques hôtels sont eux aussi libérés et permettent l'accueil de curistes3.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article