Julien Sermet, directeur de l'Académie Professionnelle d'Equitation Western

31 octobre 2019
Télécharger le podcast

L'équitation western est une équitation qui s'est développée dans l'Ouest des États-Unis au xixe siècle (à partir de la Conquête de l'Ouest).

Historiquement, elle était avant tout une équitation de travail pratiquée sur les ranchs par les cow-boys.

Elle est aussi désormais une équitation de loisir et de compétition.

Elle a pour origine principale l'équitation espagnole, à laquelle s'ajoute l'influence anglo-saxonne.

Elle est aussi appelée « équitation américaine », mais cette dénomination est contestée.

Surtout pratiquée aux États-Unis, l'équitation western l'est aussi en Europe, par des cavaliers cherchant une approche du cheval différente de celle de l'équitation dite classique ou « à l'anglaise ».

La monte américaine permet un contrôle absolu du cheval, à condition que le cavalier ait fait de ce dernier un partenaire et collaborateur obéissant, en basant la relation exclusivement sur la confiance.

C’est un très long apprentissage qui doit aboutir à une totale entente entre le cavalier et sa monture.

Le cheval de monte western ne doit pas constamment être soutenu.

Il marche d'une manière souple et naturelle, le cavalier lui, est assis d'une manière passive et épouse les mouvements du cheval avec ses hanches.

Il utilise les aides du bassin, des mollets ou de la main uniquement lorsqu'il veut obtenir quelque chose du cheval.

Ce qui est important, c’est que le cheval ait assimilé la base du travail qui lui est demandé et qu’il agisse quasiment de façon autonome.

L'équitation western se distingue par un matériel très spécifique, notamment une selle spécialisée possédant une corne à l'avant, dans laquelle le cavalier est bien assis et soutenu.

Les mors portent des branches, et les éperons sont à tige longue et molettes.

La monte à une main fait également partie des finalités de cette équitation.

L'équitation western de compétition comporte de très nombreuses épreuves inspirées du travail quotidien du cow-boy.

Le gymkhana compte des épreuves de vitesse comme le barrel racing. Les épreuves incluant le maniement d'une corde, dites roping, comptent notamment la capture d'un veau au lasso. Le rodéo est également une célèbre épreuve de cette équitation, et le reining forme l'unique discipline d'équitation moderne.

L'équitation western se pratique généralement avec des races de chevaux américaines, comme le Quarter horse ou l'Appaloosa.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article