Irina Lytiak, Off Avignon 21, spectacle Un Autre Homme, Théatre des Brunes

16 juin 2021
Télécharger le podcast

 BRUNES (THÉÂTRE DES)

32 rue Thiers - 84000 - Avignon

Résumé du spectacle

La pièce commence par la rencontre entre deux êtres, un homme et une femme, LUI et ELLE. Ils n’ont rien fait de leur vie, ne savent plus d’où ils viennent et ne savent pas où ils vont. Tout au long du spectacle ils vont chercher, l’un à travers l’autre, à répondre aux questions existentielles : Qui je suis ? Qu’est-ce que je suis ? Pourquoi je vis en ce monde ? Pour retrouver leur chemin.
Au début de cette quête ils endosseront les rôles d’époux et d’épouse puis ils s’inventeront des passés, se projetteront dans des futurs hypothétiques, tenteront d’appliquer les clichés de l’amour et des modes de vies pour enfin trouver, par élimination, leur bonheur.

Extrait :
Lui : Bonjour.
Elle : Bonjour.
Lui : Vous êtes comme ça. Je vous imaginais exactement comme ça. Bon, faisons connaissance. Je suis votre Mari.
Elle : Vous êtes mon mari ?
Lui : Oui.
Elle : Vous voulez dire que je suis mariée ?
Lui : Oui.
Elle : Comme c'est mignon ! Je me doutais bien que j'étais mariée… Je suis assez intuitive.

Un autre Homme est une pièce de contraste, de questionnements et de recherche sur deux êtres, qui, pour pouvoir réellement se rencontrer doivent oublier tout ce qu’ils sont. Ils trouveront ainsi les bases communes et universelles qui leur permettront de mieux appréhender leurs mondes intérieurs et extérieurs. Pour nourrir ce contraste, le metteur en scène à réunit deux comédiens de cultures différentes, de parcours singuliers et complémentaires.

Avec la crise que nous connaissons, nous sommes désorientés et chacun de nous ressent le besoin de se reconnecter à soi-même. Dans un monde compliqué, il devient vital de revenir à des bases simples. Paradoxalement, ce n’est pas facile ; il est commun de penser que le bonheur est difficilement accessible, qu’il faut travailler dur pour l’avoir, qu’il faut aller le chercher, parfois même très loin, si bien qu’on s’interdit d’en profiter alors qu’il est souvent à portée de main. Et si le bonheur se trouvait simplement dans l’amour – l’amour vers soi, vers autrui, vers le monde ?

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article