Allez-vous laisser la magie de Noël s’emparer de votre Radio ?

Eric Lobo, un biker en Harley qui a baroudé sur toute la planète

13 novembre 2022
Télécharger le podcast

Le voyage au « long cours » était une affaire de marins, une navigation au-delà d’une certaine latitude au Sud, 30° N, et longitudes, vers l’Ouest, 15° W et l’Est, 44° E — par rapport au méridien de Paris —, et donc ceux qui s’y engageaient depuis nos ports français, le faisaient parce que la mer les fascinait ou parce que leur métier les y engageait.

Ce long périple à moto que nous ambitionnons, baptisé #RA3 — allusion faite à deux épisodes précédents Road Angels, Arctic Dream —, est le dernier volet d’une trilogie qui devrait nous porter loin, très loin… et pour Miss M, ce sera une première à moto. Sa mission sera d’en assurer la photographie — au-delà du pilotage et de l’aventure. Mais ce n’est pas tout, car Miss M a de la ressource (un passage par le 21e RIMa), un savoir-faire dans le monde de la santé (infirmière de bloc opératoire), un regard différent. La situation sanitaire mondiale a sensiblement changé la donne, ressources personnelles et sang froid seront les clés de la réussite de ce voyage.

Si les deux premiers volets sont des tours du monde en solitaire, celui-ci se fera avec deux pilotes et deux machines et rompra avec cette tradition, mais il devrait conserver les mêmes ingrédients de débrouilles — sans GPS, avec peu d’argent et sans assistance. Parfois, la fraîcheur et une relative inconscience peuvent se révéler un avantage pour traverser certains dangers, mais l’extrême prudence reste de mise, car si le désir d’être une « aventurière » est fort, Miss M n’en reste pas moins, la mère d’un ado de 16 ans, dont le père vit à Tahiti. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article