Jean Christophe Born, Ténor marseillais

06 avril 2020
Télécharger le podcast

À l’âge de seize ans, après une année scolaire aux États-Unis (où il s’initie à la musique et à la comédie musicale) il s’installe à Marseille, s’inscrit au Conservatoire et suit parallèlement à l’enseignement qui y est dispensé, des études d’Histoire de l’Art. De cette époque marseillaise, Jean-Christophe gardera précieusement les conseils et les encouragements prodigués par de grandes personnalités du monde lyrique telles que François Le Roux, et Montserrat Caballé.

À peine sorti du conservatoire (2007), il va d’ailleurs remporter le premier prix du Concours Européen Ravel-Granados et celui de la Fondation Léopold Bellan, donnant dès cette époque des récitals dans un répertoire allant de la musique baroque aux œuvres les plus contemporaines.

Il a prit part à de nombreux concerts et oratorios, notamment lors d’une tournée en Norvège avec le Stabat Mater de Dvorak (Dir. E. Kristensen Eide) et  la 9ème Symphonie de Beethoven à Thessalonique avec l’Orchestre Symphonique (Dir. Karolos Trikolidis).

En 2013 il chante Tamino (Die Zauberflöte) à l’Opéra de Nice (Dir. F. Deloche).

En 2013/14 il est membre de l’Opéra Studio (Strasbourg – Colmar) où il suit l’enseignement de Sylvie Valayre, Marie-Ange Todorovitch, Jean-Philippe Lafont, et Umberto Finazzi (chef de chant à la Scala). Il participe aux spectacles Aladin et la lampe merveilleuse de Nino Rota, Pinocchio de Cavallari/Melozzi et La Colombe de Charles.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article